Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Tel: 01 85 40 05 38 / Email: contact@equiem.fr

11 RAISONS DE CONFIER LE LEADERSHIP AUX FEMMES

Manager est délicat, parfois compliqué, jamais acquis, souvent animé. Manager s’apprend mais au-delà des outils et techniques d’encadrement et d’animation, plus les valeurs propres à un leadership efficace et humain sont présentes chez le manager, plus le management sera fluide, performant et adapté à la situation…Et ce sont les femmes qui possèdent le plus de ces valeurs ! Mais plus que cela, ce que l’on entend souvent comme un frein au leadership n’est pas si fréquent qu’on ne le pense chez la femme.

 

Qu’est-ce qu’un manager efficace ?

Nous avions déjà abordé ce sujet dans un précédent article (« Manager d’exception : une question de flexibilité avant tout »). L’efficacité d’un management est de pouvoir adopter le profil de leadership approprié à sa situation présente. Plus un manager est capable d’adapter son style de management à son environnement, plus il est en mesure de répondre aux attentes de ses collaborateurs (écoute, discussion, direction, accompagnement dans le développement personnel, etc.). Il maintient ainsi bonne entente, efficacité, motivation, engagement et implication. Bref, le manager efficace est émotionnellement intelligent.

Alors quand les valeurs personnelles d’un manager sont en adéquation avec les compétences émotionnelles, cette flexibilité tant recherchée devient naturelle. Au final, les formations au management sont plus performantes dans leur application quotidienne, le bien-être au travail est un fait avéré (et le non-bien-être coûte cher à l’entreprise : absentéisme, maladie, départ, démotivation, conflits internes ou avec les clients…) et les équipes fières d’atteindre leurs objectifs et d’appartenir à l’entreprise.

 

Une enquête sur la corrélation valeurs personnelles / leadership de flexibilité

Au cours d’un séminaire de 2 jours organisé par EQUIEM sur l’apport de l’intelligence émotionnelle en management qualité, nous avons réalisé une enquête sur les valeurs auprès d’une quarantaine de responsables qualité. Ces personnes représentaient des structures allant de 10 à une centaine de personnes, dans des domaines variés (administratif et financier, plateformes et unités de recherche, prestataires de service). Le résultat est saisissant : les femmes possèdent plus de valeurs managériales que les hommes.

 

Les femmes possèdent intrinsèquement plus de valeurs managériales que les hommes

Les 11 valeurs qu’elles possèdent de manière plus prononcée que les hommes sont : l’altruisme, l’amitié, l’authenticité, le courage, la diplomatie, l’esprit critique, la famille, l’intégrité, l’ouverture d’esprit, le professionnalisme et la sincérité. De prime abord, des valeurs telles que l’amitié et la famille peuvent sembler inappropriées …et pourtant, elles favorisent la création de liens interpersonnels, renforcent la collaboration et l’adhésion au groupe / entreprise.

Les femmes sont ainsi capables d’adapter leur mode de management en fonction des personnes et du contexte. Elles sont tout aussi capables de fédérer autour d’une vision commune, d’intégrer un individu au groupe et à lui permettre de se développer au sein de l’entreprise, de créer l’harmonie au sein du groupe et de gérer les conflits que d’atteindre des objectifs difficiles et de prendre des initiatives et assurer un feedback constructif à ses collaborateurs.

 

Sur le terrain professionnel, les femmes n’ont rien à envier aux hommes

Le travail reste le travail ! Ces dames endossent désormais avec la même prestance la tenue du super-manager : l’autonomie, l’efficacité, l’engagement, la responsabilité et la volonté sont des valeurs unisexes ! Les femmes, comme les hommes, veulent se réaliser au travers de leur profession, faire mieux et plus, tout en mobilisant leurs collaborateurs pour plus d’efficacité et d’engagement, par l’encouragement, la bienveillance et le sentiment de fierté d’appartenir à la même entreprise.

Mais plus encore, certaines valeurs sont déficitaires chez les managers féminins… au grand bénéfice du management. En effet, la recherche d’indépendance et de reconnaissance est moins marquée chez les femmes, qui seront également plus à même d’innover grâce à un rapport aux règles moins prononcé que chez les hommes.

 

Le monde du travail change…alors encore un petit effort messieurs, mesdames !

N’en déplaisent à certains, la vie de famille est tout aussi importante pour les femmes que pour les hommes.

Est-ce la voix pour une évolution professionnelle des femmes plus en adéquation avec leurs attentes, donc leurs valeurs, en libérant du temps personnel pour le développement professionnel ? Peut-on envisager un rapport à la position professionnelle plus écologique pour les femmes ? Verra-t-on disparaître ce malveillant raccourci qui associe ambition et plafond de verre ?

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, rendons à César ce qui lui appartient : les hommes attribuent plus de valeurs que les femmes à l’ambition (dans la mesure où elle n’est pas excessive et conduit à trop de pression sur l’équipe), à la disponibilité (pour les collaborateurs), à l’esprit d’équipe, à la créativité, au partage…et à l’équité !

 

Accepter que les femmes peuvent être de bons managers est une preuve d’intelligence (émotionnelle),

leur donner l’opportunité de le prouver est une opportunité pour l’entreprise,

leur permettre de s’améliorer encore est un challenge à relever.

Publié dans